Réseaux sociaux et licenciement : Attention à ce que vous écrivez !

Rakesh Agrawal, directeur stratégique de Paypal a été licencié le week-end du 3 mai dernier. La raison ? Il a insulté sur Twitter sa supérieure hiérarchique, la vice-présidente du groupe Paypal en charge de la communication. Rakesh Agrawal n’est pas la première « victime » du réseau social et on se souvient très bien du cas français Julien Courbet licencié par France 2 après avoir critiqué la direction de la chaine.

Twitter n’est pas le seul coupable puisque les utilisateurs de Facebook ne sont pas épargnés, et la jurisprudence à ce sujet est florissante. Concernant les cas Facebook, les juridictions françaises sont claires : on ne dénigre pas son employeur ou ses collègues en public, tout en ajoutant que Facebook est un espace public où l’on renonce à une certaine discrétion.

Cependant, en ce qui concerne la question de savoir si cela vaut  un licenciement, les juges français sont plus hésitants et il semblerait que la tendance actuelle soit plus une appréciation au cas par cas.

La morale est simple, entre respect de la vie privée et diffamation le lien est mince, alors avant de tweeter, pensez que vous pourriez le regretter !

Laetitia IGLESIAS, Juriste

Sources : www.lefigaro.fr : « Le directeur de la stratégie de Paypal licencié pour des tweets injurieux », le 7.05.2014, Thomas OLIVEAU