Elections cantonales : l’abstention était au programme

« La droite a gagné les élections. La gauche a gagné les élections. Quand est-ce que ce sera la France qui gagnera les élections ? » (Coluche)

Le premier tour des élections cantonales a eu lieu dimanche. La gauche est en tête, le front National a fait une percée. Ces élections confirment les sondages qui indiquaient la montée du FN.

Par ailleurs, le maître mot de cette élection est l’abstention. 55,63% des électeurs n’ont pas voté. Ce taux d’abstention est un taux record. Selon Le Parisien en 2004, « lors des dernières élections concernant cette série de cantons, l’abstention avait été de 36,09% au premier tour, et de 33,51% au second tour ».

Selon le ministre de l’Intérieur Claude Guéant, «Cette forte abstention semble montrer que la majorité de nos concitoyens ne perçoit pas suffisamment l’impact dans leur vie quotidienne de l’action de leurs conseillers généraux, qui pourtant gèrent des compétences très importantes».

Peut être que les citoyens ne sont pas suffisamment informés des compétences des conseillers généraux. Que font alors les conseillers généraux ? Ils sont compétents en matière d’aide sociale, d’éducation, de transports et de développement local. Ainsi par exemple, le Conseil Général a la compétence pour le financement du Revenu Solidarité Active (RSA) ou encore pour la construction et le développement des collèges.

Reste à savoir si l’abstention sera aussi importante au second tour le 27 mars prochain…

Elodie COIPEL
Juriste

Laisser un commentaire